Chronique n°17 : Eef Barzelay – Fan Chosen Covers (Autoproduction, 2011-2017)

Pour une poignée de dollars…

Cette semaine, ce n’est pas un, ni deux, mais bel et bien cinq albums distincts qui seront mis à l’honneur : atypique et certes quelque peu confidentielle, la série Fan Chosen Covers signée Eef Barzelay n’a pourtant définitivement pas fini de surprendre et de séduire les amateurs ou les curieux, au détour de ses différents volumes, tous plus charmants, riches et ambitieux les uns que les autres (Fan Chosen Covers, 2011 ; Fan Chosen Covers 2, 2013 ; Fan Chosen Covers 3, 2014 ; Fan Chosen Covers 4, 2015 et enfin Fan Chosen Covers (Songs We Hate), 2017).  

Si ce nom ne vous parle peut-être pas au premier abord, peut-être pouvons-nous rappeler qu’Ifar « Eef » Barzelay officie dans le groupe de rock-country indé Clem Snide, à la discographie déjà bien étoffée ainsi qu’à la notoriété véritablement assise dans le paysage musical américain. Cette fois-ci cependant, pas de place à la sur-sophistication des arrangements ainsi qu’à la multiplicité des musiciens intervenants : le chanteur se retrouve seul, armé de sa guitare sèche, face à l’affluence de compositions qu’il retraverse avec le plus grand soin et la plus sincère émotion. Comprenant profondément chacune des chansons qu’il déclame, en en sublimant l’essence, Eef en livre une interprétation toujours un peu plus touchante et mystérieusement limpide et décomplexée.

Car en effet, depuis le premier opus de cette initiative, l’artiste semble s’être très débarrassé du moindre élément stylistique, esthétique voire intellectuel pouvant l’encombrer dans sa démarche. Et quelle démarche ! Nous sommes en 2011 et Barzelay décide de reprendre plusieurs classiques d’un répertoire dont la constitution néanmoins, nous le verrons, lui échappe complètement. Faisant appel à un système de crowfunding, il offre la possibilité à ses différents contributeurs de lui soumettre des titres à reprendre. Ainsi, pour une contrepartie financière de 150$, le leader de Clem Snide interprète et enregistre le morceau de votre choix, dans une version à la délicatesse dont lui seul a le secret, où les divers refaçonnages se retrouvent judicieusement adaptés à sa voix et où les arrangements atteignent une sobriété certaine, si ce n’est une quasi-inexistence.

Les connaisseurs identifieront la douceur de la patte de Clem Snide, toutefois ici complètement épurée et abandonnée de tout artifice. Rudimentaire, seule la guitare vient soutenir une voix elle-aussi captée de la façon la plus spontanée possible. Face à chacun de ces petits trésors phonographiques, le charme est forcé d’opérer, de façon bien plus rapide, durable et honnête qu’au cours de toute autre expérience musicale du groupe, habitué à la fioriture additive ainsi qu’aux travaux de post-productions ici complètement exclus.

Chronologiquement désordonnés, l’intégralité de ces morceaux bouleversants sont donc répartis à travers diverses compilations à l’enregistrement rudimentaire et impulsif, offrant à l’ensemble une étiquette typiquement lo-fi et, cela ne fait aucun doute, revendiquée ainsi.

Évidement, face à une telle abondance, impossible de ne retenir qu’un maigre échantillon du travail réalisé : une chose est sûre, chacun y trouvera son compte, jusqu’au dernier opus en date, Fan Chosen Covers (Songs We Hate) où le musicien tient à honorer ses engagements, bien qu’avec ironie.

Du Velvet Underground à Hank William, en passant par Bob Dylan, Leonard Cohen, The Eurythmics, Neutral Milk Hotel, Madonna, The Bee Gees, Van Morrison, Spin Doctor, Frank Sinatra, Neil Young, The Cure, Cheap Trick, Lionel Richie, Procol Harum, Elliott Smith ou encore Nine Inch Nails parmi de nombreux autres, la tribune mégalo de ce brillant interprète n’a de limites que l’imagination de ses admirateurs, pour longtemps encore, espérons-le, des plus féconde.

Publicités

Une réflexion sur « Chronique n°17 : Eef Barzelay – Fan Chosen Covers (Autoproduction, 2011-2017) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s