Chronique n° 21 : Klymt – What I Owe To Savages (Anesthetize Production, 2016)

Les baisers de Klymt

Première chronique de la saison, première découverte !

Fondé en 2004 à Rouen, l’ovni Klymt n’est pourtant pas tout à fait novice en la matière lorsqu’il s’agit d’éparpiller ses virulences percutantes et électriques à travers le paysage musical français.

Avec déjà une bonne demi-dizaine de références phonographiques à leur actif, ces trois normands nous présentent leur dernière production en date depuis « Head The Chief Moo Downtown » (Anesthetize, 2013). La nouveauté ici ? L’abolition de l’usage des vocodeurs, laissant place à une rudesse vocale dans sa forme la plus brute, la plus essentielle, la plus punk. Les guitares demeurent offensives, agressives, noyées au cœur d’une froideur synthétique quasi-glaciale, emportant tout sur son passage.

Dans une formule incantatoire à la croisée minutieuse du rock indé de Kasabian, des ballades méphistophéliques d’un Manson ou des vélocités grunge tout droit tirées de la scène de Seattle, le trio déverse une dark wave aux sonorités metal et industrielles, forte d’une orchestration directe et impeccable.

Le temps de 9 morceaux, prenez le temps d’apprécier l’œuvre de cette formation revigorante et singulière, qui depuis maintenant plus de dix ans s’époumone, avec force et vigueur, à rafraîchir la scène alternative en hexagone.

Rendez-vous à La Biscuiterie, le samedi 4 novembre à 20h30, pour les découvrir sur scène ! Le groupe de post punk Dear Deer partagera l’affiche avec eux, le temps d’un co-plateau redoutable ! (en coproduction avec Anesthetize Production)

Album complet ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s