Les chroniques en bref #4 : Morgane Imbeaud & Elias Dris, Ali Danel et Koritni

Parfois quelques mots valent mieux qu’un long discours : ci-après, une brève évocation de nos dernières découvertes musicales… 

Au programme cette semaine : Morgane Imbeaud & Elias Dris, Ali Danel et Koritni

Imbeaud Dris

Morgane Imbeaud & Elias Dris – The Homeward Bound : Songs Of Simon & Garfunkel EP (2018)

Restituer l’éclat et la délicatesse des compositions d’un des duos les plus fameux de l’histoire de la musique pop ? C’est le pari ambitieux et sacrément gonflé qu’ont décidé de relever Morgane Imbeaud et Elias Dris, avec le premier volet de ce que l’on espère devenir une riche et longue collaboration. Ensemble, l’ex-Cocoon et le jeune songwritter folk redessinent habilement quatre titres de Simon & Garfunkel, sélectionnés avec soin, justesse et passion. En quelques mots : une petite merveille, revigorante à souhait, à frôler du bout des doigts et à respirer à pleins poumons.

Pour découvrir et écouter l’album, c’est par ici

 

Ali D

Ali Danel – En Liberté (2018)

Nouvelle échappée pour l’auteur-compositeur isarien, qui poursuit son exploration savante et musicale du côté de la country music et du grand ouest américain. Au programme, une poésie sauvage, neuve et clairvoyante, sur une flopée d’accords souriants et malicieux mais aussi certaines relectures de titres désormais bien connus des amateur.trice.s. A coups de banjos et de bottleneck, seul ou accompagné, Ali Danel joue aux cowboys et aux indiens et nous entraîne « à cheval, sur le monde rêvé sauvage », histoire de goûter, un tant soit peu, au parfum de la liberté.

Pour découvrir et écouter l’album, c’est par ici

 

Rolling

Koritni – Rolling (2018)

Infatigable, la bande de Lex Koritni est de retour avec un nouvel opus rock & roll à souhait ! Comme toujours, les australiens assoient leur hard rock bien trempé et s’attachent à faire perdurer son esprit déchaîné, avec force et conviction. 11 titres, c’est plus qu’il n’en faut pour convaincre les réfractaires du genre qui sauront au moins, espérons-le, reconnaître l’efficacité redoutable de ces quelques compositions. Armé d’une batterie de riffs ravageurs et de refrains tubesques, le combo est féroce et ne lésine pas sur les codes coutumiers d’un tel répertoire : les ingrédients réunis, la sauce prend, tout simplement.

Pour découvrir et écouter l’album, c’est par ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s