[Hé Magazine – mai] : Prenez soin de vous, faites des playlist ! – #6 Spéciale pop, rock & sun

Tous les mois, La Biscuiterie vous propose désormais une petite sélection, il va sans dire non-exhaustive, de titres autour de thématiques diverses et variées… à chacun.e de les compléter !

#6 Playlist spéciale pop, rock & sun

En cette période de grandes chaleurs, pourquoi ne pas fermer les yeux et profiter d’un bon bain de soleil revigorant, en s’abandonnant aux douces et chaudes mélodies qui chantent et célèbrent l’astre sacré de notre système ?

Au programme de ce mois-ci, une sélection chargée en vitamine D !

– Here comes the sun – The Beatles (1961)

Véritable classique du fabfour, cette petite comptine lancinante et lumineuse est de celles signées par Georges Harrisson, compositeur génial mais trop souvent effacé par le duo Lennon/McCartney. Ecrite au cours d’une promenade un après-midi de printemps chez son ami Eric Clapton, le guitariste des Beatles y évoque sa joie face à la réapparition du soleil après une rude période hivernale. Simple et poétique.

 

– Who loves the sun – The Velvet Underground (1970)

En 1970, les protégés d’Andy Warhol et de la factory sortent leur quatrième et dernier véritable album studio, Loaded. Ouvrant sur cette jolie petite balade solaire à souhait, le disque pourtant très réussi ne saura pas empêcher Lou Reed, Sterling Morrison et Moe Tucker, les 3 musicien.ne.s fondateur.trice.s, à abandonner le navire peu de temps après.

 

– Waiting for the sun – The Doors (1970)

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce titre ne figure pas sur l’album du même nom du groupe sorti en 1968, mais bien sur leur cinquième opus, Morrison Hotel, paru deux ans plus tard. Et oui, deux ans à attendre le soleil, jusqu’à réussir à exprimer cette attente en somme, dans une légère et merveilleuse poésie. Du grand Morrison.

 

– Sunshine on my shoulder – John Denver (1971)

Véritable vedette de musique country outre-atlantique, pourtant encore bien méconnu du grand public français, John Denver atteignait la première place des charts américains dans les années 70 avec ce titre tout à fait radieux, sur les bienfaits du soleil et les moments de bien-être qu’il peut offrir à chacun.e d’entre nous.

 

– Always the sun – The Stranglers (1986)

Le répertoire du groupe anglo-saxon ne se résume pas à son hit Golden Brown ; il suffit d’ailleurs de s’y intéresser un minimum pour en attester. Parmi les jolies pépites pondues par ces quatre british, ce titre épatant, qui même s’il atteindra la 15ème place des charts en France nous rappelle qu’envers et contre tout, il restera toujours le soleil.

 

Island in the sun – Weezer (2001)

Iconique malgré son jeune âge, le tube des rockeurs de Los Angeles est en effet depuis rentré dans l’histoire de la musique pop. Pourtant, sorti sur le troisième album du groupe, le titre ne fut que le deuxième single radio mis en avant par la maison de disque et ne devait par ailleurs pas figurer originellement sur le disque. C’est peu dire que le destin fait parfois bien les choses.

 

– She’s only happy in the sun – Ben Harper (2003)

Fragile et précieux à souhait, le morceau vient clôturer l’un des meilleurs disques de l’artiste californien et confirmer une fois encore la perfection de sa plume. Il est alors coécrit avec Dean Butterworth, connu pour être dans un tout autre genre, le batteur du groupe de rock Good Charlotte, mais également pour avoir fait partie du backing band de Ben Harper, The Innocent Criminals.

 

Bonus : Le lundi au soleil – Claude François (1972)

D’abord, parce que tout cela manquait férocement de références francophones.

Ensuite, parce qu’incontournable. Tout simplement.

Article à retrouver dans le Hé Magazine – mai ainsi que sur la rubrique consacrée du blog !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s