Interview : Pumpkin & Vin’s Da Cuero, « Chopin, c’est super ! »

Pumpkin & Vin’s Da Cuero, respectivement Cécile Unia et Vincent Lepage, sont ce que l’on peut appeler de véritables partners in crime, à la ville comme à la scène. L’une est rappeuse, l’autre est beatmaker. Réunis, l’alchimie est parfaite, le beat est coriace et le verbe piquant. Partis depuis longtemps à l’assaut de la scène hip-hop française, les deux artistes sont bien résolus à renverser les stéréotypes ravageurs rattachés à ce genre plus complexe qu’il n’y paraît.

Entre concerts à travers la France et animation d’ateliers rap auprès des publics, la complicité de ces deux artistes n’a de cesse de porter les valeurs d’un rap qui leur sont chères. Accueillis pour la deuxième fois à La Biscuiterie au début du mois, ils ont accepté de répondre à quelques questions…
Continuer à lire … « Interview : Pumpkin & Vin’s Da Cuero, « Chopin, c’est super ! » »

Interview : Theo Lawrence & The Hearts, itinéraire de cinq « fortunate sons »

Après avoir fait ses gammes chez les Velvet Veins, formation parisienne de rock’n’roll à la sauce blues et psychédélique toute aussi prometteuse qu’éphémère, Theo Lawrence semble avoir trouvé dans la formule de son nouveau groupe la tribune idéale à ses rêves d’Amérique.

Accompagné de ses quatre complices, Olivier Viscat (basse), Louis-Marin Renaud (guitare), Thibault L. Rooster (batterie) et Nevil Bernard (orgue), le jeune homme de tout juste 21 ans nous offre la synthèse méticuleuse d’un rock aux accents soul et country, où résonnent les timbres trempés et éraillés des grandes voix de la tradition américaine. Continuer à lire … « Interview : Theo Lawrence & The Hearts, itinéraire de cinq « fortunate sons » »

Interview : Edgär, bipolaire magnifique

Derrière ce prénom semblant venu d’un autre temps, aussi bien shakespearien que puccinien, deux amis s’attachent, avec soin, à tirer les ficelles d’une pop précautionneuse et raffinée. En effet, une seule personne ne saurait suffire à incarner les traits indociles et malicieux d’Edgär, énigmatique avatar aux attaches résolument anciennes comme tout à fait modernes.

Commençant sérieusement à multiplier leurs apparitions et enhardis de la sortie d’un premier EP* fort bien accueilli en mars dernier, Ronan Mézière et Antoine Brun assistent petit à petit à la précision de leur aventure, chacun fièrement décidé à porter le projet à bout de bras, jusqu’aux instances les plus célestes. Continuer à lire … « Interview : Edgär, bipolaire magnifique »

Interview : Un coup de pied dans la fourmilière d’Ali Danel

A tout juste 22 ans, le virtuose Alexis Doche, alias Ali Danel, attire tous les regards sur son univers tout bonnement indéfinissable, si ce n’est par une boulimie créatrice insatiable et passionnée.

En effet, le musicien thourottois a la bougeotte et collectionne les différentes formations, ne pouvant se résoudre à borner son champ de compétences à un simple rock’n’roll, à travers lequel il semble pourtant s’exprimer de façon tout à fait réjouissante et prometteuse.   Continuer à lire … « Interview : Un coup de pied dans la fourmilière d’Ali Danel »

Interview : Michel c’est comment Yoann Vellaud ?

Figure locale incontournable, « Michel c’est comment » n’a pas attendu pour se faire une place de choix parmi les innombrables séries prospérant sur la toile, comptant jour après jour toujours plus d’adeptes, séduits par ce ton décalé et parfois absurde.

Quasiment née d’un malentendu, d’une blague peut-être un peu trop convaincante, la série crée par Yoann Vellaud et Jonathan Rados est rapidement repérée par France Télé et s’apprête aujourd’hui à signer pour une troisième saison, s’annonçant d’ores et déjà pleine de surprises.    Continuer à lire … « Interview : Michel c’est comment Yoann Vellaud ? »

Interview : À travers la France, Billet d’Humeur s’agite et montre la « voix »

Billet d’Humeur, ce sont quatre jeunes musiciens : Allan et Brice, frères jumeaux (25 ans), Davy (26 ans) et enfin Jean-Baptiste (27 ans). Se qualifiant de groupe électro-pop vocal, les trois premiers chantent en français sur des instrumentales 100 % vocales. Dernier arrivé en date, Jean-Baptiste apporte sa touche électronique aux compositions du quatuor meldois.

Tantôt installés dans le métro parisien, tantôt encensés au détour de scènes prestigieuses, notamment dernièrement aux Solidays dont ils furent la révélation 2016, Billet d’Humeur répand depuis plusieurs années ses mélodies apprêtées avec entrain et félicité, à travers le pays. Continuer à lire … « Interview : À travers la France, Billet d’Humeur s’agite et montre la « voix » »

Interview : les bohémianismes musicaux de Carmen

Carmen, « le groupe, pas l’opéra » comme ses membres se plaisent à le rappeler, est bien loin d’être un simple pastiche de l’œuvre de Bizet.

Cultivant une identité qui lui est propre sans pour autant renier l’enseignement de ses aînés, le quintet constitué de Maï Mismetti (chant, flûte, clarinette), Basile Théoleyre (chant, trompette, accordéon), Maxime Roman (guitare, pandero), Thomas Hugenel (basse, contrebasse) et Benjamin Colin (batterie, percussions), est aujourd’hui en pleine structuration esthétique.    Continuer à lire … « Interview : les bohémianismes musicaux de Carmen »