Interview : Edgär, bipolaire magnifique

Derrière ce prénom semblant venu d’un autre temps, aussi bien shakespearien que puccinien, deux amis s’attachent, avec soin, à tirer les ficelles d’une pop précautionneuse et raffinée. En effet, une seule personne ne saurait suffire à incarner les traits indociles et malicieux d’Edgär, énigmatique avatar aux attaches résolument anciennes comme tout à fait modernes.

Commençant sérieusement à multiplier leurs apparitions et enhardis de la sortie d’un premier EP* fort bien accueilli en mars dernier, Ronan Mézière et Antoine Brun assistent petit à petit à la précision de leur aventure, chacun fièrement décidé à porter le projet à bout de bras, jusqu’aux instances les plus célestes. Continuer à lire … « Interview : Edgär, bipolaire magnifique »

Chronique n°15 : The Lemon Twigs – « Do Hollywood » (4AD, 2016)

Rock psyché et vitamine C

Une fois n’est pas coutume, c’est autour de deux jeunes frères de 20 ans que l’histoire du rock s’est récemment enrichie et ennoblie.

En octobre dernier, Brian et Michael D’Addario signaient en effet leur premier album, l’époustouflant Do Hollywood, produit par Jonathan Rado du groupe de rock indé Foxygen. Premier bon point. Continuer à lire … « Chronique n°15 : The Lemon Twigs – « Do Hollywood » (4AD, 2016) »

Chronique n°14 : Navarre – « Eurotrash Summer » (Panenka Music, 2017)

Poursuivre l’ivresse

Au cours de ces quinze dernières années, Deportivo fut très certainement l’une des formations rock les plus convaincantes et encourageantes de l’hexagone. Une proposition décapante, pétillante mais également avertie et intelligente, scrupuleusement défendue par trois musiciens dégourdis et créatifs : tel était le postulat de départ de ce groupe aux quatre albums tous aussi féroces et admirables les uns que les autres. Continuer à lire … « Chronique n°14 : Navarre – « Eurotrash Summer » (Panenka Music, 2017) »

Interview : Un coup de pied dans la fourmilière d’Ali Danel

A tout juste 22 ans, le virtuose Alexis Doche, alias Ali Danel, attire tous les regards sur son univers tout bonnement indéfinissable, si ce n’est par une boulimie créatrice insatiable et passionnée.

En effet, le musicien thourottois a la bougeotte et collectionne les différentes formations, ne pouvant se résoudre à borner son champ de compétences à un simple rock’n’roll, à travers lequel il semble pourtant s’exprimer de façon tout à fait réjouissante et prometteuse.   Continuer à lire … « Interview : Un coup de pied dans la fourmilière d’Ali Danel »

Chronique n°13 : Da Silva – L’Aventure (Pias Recordings, 2017)

« L’aventure : un événement qui sort de l’ordinaire, sans être forcément extraordinaire » Jean-Paul Sartre.

Avec ce disque fraîchement pressé, Emmanuel Da Silva s’éloigne d’un quotidien déjà rarement routinier afin de gratifier ses admirateurs d’un nouvel enregistrement, sans prétentions certes, à l’expression toujours aussi pudique et réservée et pourtant bel et bien « extraordinaire » par moments.

Car oui, toute la modestie du monde ne saurait dissimuler et minimiser l’immense talent de l’artiste, qui en véritable maître, a toujours su tisser les recoins de son répertoire avec soin, secret et humilité. Continuer à lire … « Chronique n°13 : Da Silva – L’Aventure (Pias Recordings, 2017) »

Interview : Michel c’est comment Yoann Vellaud ?

Figure locale incontournable, « Michel c’est comment » n’a pas attendu pour se faire une place de choix parmi les innombrables séries prospérant sur la toile, comptant jour après jour toujours plus d’adeptes, séduits par ce ton décalé et parfois absurde.

Quasiment née d’un malentendu, d’une blague peut-être un peu trop convaincante, la série crée par Yoann Vellaud et Jonathan Rados est rapidement repérée par France Télé et s’apprête aujourd’hui à signer pour une troisième saison, s’annonçant d’ores et déjà pleine de surprises.    Continuer à lire … « Interview : Michel c’est comment Yoann Vellaud ? »

Chronique n°12 : Hole – Live Through This (DGC Records, 1994)

Hole in one

Cette semaine, let’s do the time warp again, direction la première moitié des années 1990, afin de (re)découvrir une œuvre musicale ayant marqué à jamais de sa griffe acerbe et enragée, les exhortations féministes de ses créateurs(trices), au sein d’un paysage rock majoritairement misogyne et masculin.

Coup de projecteur donc sur Live Through This, signé par le quatuor angelin Hole, qui bien que sorti en 1994, semble avoir aujourd’hui conservé toute sa fougue et parfaitement entretenu sa superbe, défiant avec ferveur le poids des années qui se sont écoulées depuis. Continuer à lire … « Chronique n°12 : Hole – Live Through This (DGC Records, 1994) »